Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de defense-de-la-banche
  • : blog de l'Association de defense du site de la Banche à Binic en Côtres d'Armor, grande esplanade le long de la plage; cette esplanade fait actuellement l'objet de travaux d'amenagement de la part la Mairie
  • Contact

Rechercher

Pages Suite

20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 14:01

Une lettre avec AR a été adressée à Monsieur Le Maire le 20 décembre ( cliquez )

Les travaux sur la Banche ne doivent pas toucher à nos maisons sans notre accord ( modifications des descentes d'eaux pluviales, modifications des accés.. )

Partager cet article

Published by defense-de-la-banche
commenter cet article

commentaires

Georges Lefeuvre 21/12/2011 22:49

Bravo pour cette lettre à laquelle je m'associe pleinement.

Les niveaux de trottoir par rapport aux façades, et la direction du ruissellement de la pluie vers nos maisons, le revêtement des futurs trottoirs étant de surcroît perméable, sont en effet des
questions inquiétantes.

Un sentiment désagréable tient au manque de transparence ou au moins aux imprécisions du projet entre sa présentation officielle et sa réalisation en cours. Ainsi il me semble que nous avions tous
compris que les pentes transversales de la rue assureraient un ruissellement de la pluie de nos maisons vers la mer (le parking), et non l'inverse !

De toute façon, l'intitulé du projet initial, "Rendre l'espace aux piétons et cyclistes", me semble d'évidence (et aujourd'hui "de visu") être un abus de langage. Il est clair désormais que la
"belle esplanade" que nous appelions de nos voeux, ne sera rien d'autre qu'une voirie et un parking pour la desserte du centre commerçant de Binic.
Cela nous ramène à nos questions sur la sécurité.

Je ne sais pas quelle est ou sera la réponse de la DDTM, mais c'est bien une "4 voies" que je vois de ma fenêtre. Même s'il ne s'agit pas d'une vraie 4-voies à grande circulation, il s'agit bien
d'une barrière dangereuse à traverser, depuis le seul trottoir existant jusqu'à l'espace des "boulistes", lui-même réduit de moitié en sa largeur ! La question d'un trottoir "refuge" sur le côté
mer du boulevard, reste donc pertinente. Si la DDTM se déterminait en faveur d'un parking à sens unique, ou si le maire en convenait de lui-même, il ne serait pas trop tard pour reprendre
l'aménagement qui sépare déjà le boulevard du parking.

Bref, le concept "rendre l'espace aux piétons" cache aujourd'hui très mal un concept rétrograde, vieux d'un demi-siècle (date du démantèlement du réseau du petit train), qui offrait en priorité
l'espace aux voitures, la compensation sécuritaire d'aujourd'hui se résumant aux passages piétons "protégés", preuve absolue que l'espace ne leur appartiendra toujours pas ! La Banche ne sera pas
une esplanade, mais une desserte... Il était pourtant parfaitement possible de faire cohabiter piétons et autos, sans grand effort d'imagination puisque les zones dites de "rencontre" se
multiplient avec succès... dans d'autres villes que la nôtre.

Toute négociation implique la nécessité d'accepter des concessions. Nous en avons accepté beaucoup, mais la détérioration des maisons par des niveaux mal pensés des trottoirs et des inclinaisons
transversales de la voie, n'est en effet pas acceptable. Cette lettre recommandée avec AR obligera cette fois le maire, me semble-il, à apporter les réponses qu'il nous avait promises, ou à "enfin"
nous écouter avec un peu plus de déférence et souci de bien faire.

Je remercie le président Yves Rossignol et le bureau de l'association pour leur engagement en cette affaire. Un engagement que nous devons tous soutenir avant que des travaux mal engagés ne soient
irréversibles !

Amicalement à toutes et tous

Georges Lefeuvre, 15 bd Clemenceau